L'animalière

Comment anticiper les dépenses de santé de son chien ?

Entre les visites de routine, les soins de confort et les maladies plus ou moins graves, la santé du chien représente un coût conséquent. Découvrez comment estimer le montant des dépenses et vous y préparer correctement.

Dresser les besoins de l’animal avec un vétérinaire

Les besoins de santé d’un chien dépendent d’un certain nombre de facteurs, comme son âge, son environnement et son mode de vie, ainsi que sa race. Cette dernière peut notamment rendre votre animal plus sensible à certains symptômes rares. Consultez le meilleur site sur les chiens pour plus de précisions sur les pathologies auxquelles le vôtre est prédisposé à cause de ses gènes. Il est utile de préciser que ces maladies figurent parmi les plus coûteuses à traiter. Évaluer les risques réels avec votre vétérinaire constitue, alors, un premier moyen de prévoir le montant des dépenses que cela peut engendrer, y compris pour le dépistage et les actes de prévention. Le même plan de dépense peut être établi pour tout autre souci de santé de moindre gravité. L’intérêt de cette approche est de disposer d’un chiffre précis, que vous pouvez fractionner en petits montants, à mettre de côté de façon périodique pour constituer une cagnotte.

Souscrire une assurance

Signer un contrat d’assurance pour chien constitue une démarche encore plus souple pour faire face aux dépenses de santé de votre animal. Les prestataires spécialisés vous proposent différents plans pour disposer de moyen de réponse adapté à ses besoins. Pour ce faire, vous pouvez passer par un comparateur d’assurances, sur lequel vous renseignez différents éléments spécifiques à l’animal. En précisant le niveau d’indemnisation auquel vous prétendez, vous obtenez des offres pouvant répondre à vos exigences. Vous payez des cotisations mensuelles ou trimestrielles. Si votre animal tombe malade, il reçoit les soins adaptés et vous serez remboursé des frais selon votre contrat.

Choisir un plan de couverture : la méthode

Pour être tout à fait tranquille concernant les dépenses de santé de votre chien, pensez à bien éplucher les dispositions du contrat d’assurance qui vous est vendu. Entre autres, vérifiez qu’aucun délai de carence n’est applicable pour la police que vous choisissez. Tâchez également de comprendre les différentes exclusions de garantie évoquées dans les clauses. Il existe des circonstances pour lesquelles certains frais de santé de votre animal ne pourront pas être pris en charge. Ne vous précipitez pas de suite sur l’offre d’assurance la moins coûteuse. Estimez précisément le niveau de prise en charge correspondant à chaque formule : les prestataires distinguent entre formules de base, économique et premium. Chacune correspond à une franchise et un plafond de remboursement plus ou moins élevés. Notez que les limitations appliquées pour une certaine formule peuvent être levées quand vous passez à l’offre directement supérieure, alors que la différence de mensualité n’est pas si conséquente. Gardez en tête que quelques dizaines d’euros en plus sur votre assurance santé chien peuvent intégralement changer la donne, si vous deviez faire opérer votre animal. Les tarifications actuelles pour ce type d’acte avoisinent souvent le millier d’euros.

Simulez votre assurance chien
Gratuit & sans engagement